UNE EQUIPE POUR REPONDRE A VOS QUESTIONS

L’équipe des Net Angels rassemble des bénévoles disponibles pour dialoguer sérieusement ici ou ailleurs sur toutes questions concernant la foi, la vie ou la société.

Vous pouvez nous écrire à : LesNetAngels@gmail.com

Objection au principe de causalité

Pourquoi y aurait-il besoin d’une Cause première ? L’univers existe, c’est tout…

La démonstration rationnelle de l’existence de Dieu s’appuie en effet sur le principe de causalité : il n’y a pas d’effet sans cause. De ce principe, nous faisons l’expérience à tous les niveaux, dans les gestes les plus quotidiens de la vie comme dans les sciences expérimentales, puisque le principe même des sciences expérimentales, la reproductibilité des expériences, en est une application (les mêmes causes produisent les mêmes effets). C’est un principe nécessaire à la raison : c’est le principe de causalité qui permet de dire donc, qui permet toute démonstration.

Peut-on considérer que le principe de causalité de ne s’appliquerait qu’à l’intérieur de l’univers, mais ne pourrait pas rendre compte de l’origine de l’univers, celle-ci étant par définition en-dehors des lois internes à l’univers, et échappant à notre logique ?

On peut certainement, mais imaginer que l’origine de l’univers échappe à la logique signifie que l’on ne peut rien dire rationnellement sur l’origine de l’univers (l’origine métaphysique, pas l’origine chronologique). On peut donc dire : l’univers existe, c’est tout ; mais il faut savoir que cela revient à dire : la raison n’est plus compétente pour parler de ce sujet-là ; on ne peut que constater, pas expliquer.

La position déiste est au contraire une position de valorisation de la raison, dans laquelle on dit : oui, la raison peut dire quelque chose de vrai sur l’origine du monde à partir des principes qui régissent le monde lui-même.