UNE EQUIPE POUR REPONDRE A VOS QUESTIONS

L’équipe des Net Angels rassemble des bénévoles disponibles pour dialoguer sérieusement ici ou ailleurs sur toutes questions concernant la foi, la vie ou la société.

Vous pouvez nous écrire à : LesNetAngels@gmail.com

L'islam est anti-christ

L'islam est anti-Christ. Il correspond en effet exactement à la définition qu'en donne Saint Jean :

1 Jn 2,18-23 : "Mes enfants, c’est la dernière heure et, comme vous l’avez appris, un anti-Christ, un adversaire du Christ, doit venir ; or, il y a dès maintenant beaucoup d’anti-Christs ; nous savons ainsi que c’est la dernière heure. Ils sont sortis de chez nous mais ils n’étaient pas des nôtres ; s’ils avaient été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous. Mais pas un d’entre eux n’est des nôtres, et cela devait être manifesté. (...) Le menteur n’est-il pas celui qui refuse que Jésus soit le Christ ? Celui-là est l’anti-Christ : il refuse à la fois le Père et le Fils ; quiconque refuse le Fils n’a pas non plus le Père ; celui qui reconnaît le Fils a aussi le Père."

1 Jn 3,1-3 : "Bien-aimés, ne vous fiez pas à n’importe quelle inspiration, mais examinez les esprits pour voir s’ils sont de Dieu, car beaucoup de faux prophètes se sont répandus dans le monde. Voici comment vous reconnaîtrez l’Esprit de Dieu : tout esprit qui proclame que Jésus Christ est venu dans la chair, celui-là est de Dieu. Tout esprit qui refuse de proclamer Jésus, celui-là n’est pas de Dieu : c’est l’esprit de l’anti-Christ, dont on vous a annoncé la venue et qui, dès maintenant, est déjà dans le monde.


A sa suite, observant la venue et le déploiement de l'islam, de nombreux saints et autorités chrétiennes ont dénoncé l'islam, comme hérésie, comme religion "venue du diable", etc. (voir à ce sujet le livre de François Régis, Les saints catholiques face à l'islam, Éd. DMM, 2019). Certains ont très précisément identifié l'islam comme anti-Christ :

  • Saint Jean Damascène (VIIIe s.) parle de la "superstition des Ismaélites avant-courrière de l'antéchrist"
  • Théophane le confesseur (VIIIe s.) compare le calife Omar à "l'abomination de la désolation établie dans le lieu saint"
  • Saint Pierre Mavimène (martyr, VIIIe s.) dit de Mahomet qu'il est "précurseur de l'Antichrist"
  • Le Vénérable Barthélémy Holzahauser (XVIIe s.) identifie l'islam à l'antichrist : "Jésus-Christ instruit son Église par Saint Jean [dans l'Apocalypse] du secret étonnant et de la permission de Dieu touchant le règne de Mahomet et de l'Antéchrist, dont celui-là fut le précurseur et le type (...). Dans ce texte, Saint Jean décrit le règne ou plutôt la tyrannie de l'Antéchrist et la désolation finale provenant de l'empire de Mahomet et se terminant à celui de l'Antéchrist ; c'est à dire que la figure devient réalité, et que le règne du Précurseur devient le consommateur de toute iniquité"