UNE EQUIPE POUR REPONDRE A VOS QUESTIONS

L’équipe des Net Angels rassemble des bénévoles disponibles pour dialoguer sérieusement ici ou ailleurs sur toutes questions concernant la foi, la vie ou la société.

Vous pouvez nous écrire à : contact@lesnetangels.com

Pourquoi cette Cause première serait-elle Dieu ?

Nous avons vu qu’il était logiquement nécessaire qu’il y ait une Cause première. Mais pourquoi cette Cause doit-elle être appelée Dieu ? Pourquoi ne serait-elle pas l’univers lui-même ? Ou une énergie impersonnelle ?

La Cause première doit logiquement avoir un certain nombre de caractéristiques :

  • Elle doit être nécessaire (au sens philosophique du terme : qui ne pourrait pas ne pas être ou être autrement - c’est le contraire de contingent) : en effet, si elle était contingente (qui pourrait ne pas être ou être autrement), il faudrait nécessairement se demander pourquoi elle est, ou pourquoi elle est de telle manière, et donc remonter à une cause antérieure, et ce ne serait plus la Cause première ;
  • Elle doit être éternelle, parce que le commencement est un changement (passage du non-être à l’être), et qu’il n’y a pas de changement sans cause : si elle était sujette au changement, elle aurait une cause antérieure, et ne serait plus la Cause première ;
  • Elle doit être transcendante (en-dehors du monde, n’appartenant pas au monde), parce que si elle était un être parmi d’autres dans le monde, il faudrait se demander ce qui faitqu'elle est cet être là, qu'elle est de telle manière, et elle ne serait plus nécessaire ;
  • Elle doit être spirituelle (au sens d’immatérielle), car si elle était matérielle, elle appartiendrait au monde physique, et ne serait pas transcendante ;
  • Elle doit être vivante et libre, parce que seul un être libre peut décider par lui-même d’agir sur les autres êtres : si elle avait été mue pour agir par une autre cause, elle ne serait pas la Cause première, et si elle n’avait été ni libre ni mue par une autre cause, elle n’aurait rien causé du tout.

Comment appelez-vous un tel être ? La tradition philosophique l’appelle Dieu. Il ne s’agit pas de religion : certains peuvent reconnaître l’existence de ce Dieu créateur sans appartenir à aucune religion, sans rien dire de plus sur Dieu que ce que la philosophie peut en dire. Cela s’appelle le déisme. La question de savoir si l’on peut entrer en relation avec ce Dieu, ou s’il s’est manifesté aux hommes, est une autre question.