UNE EQUIPE POUR REPONDRE A VOS QUESTIONS

L’équipe des Net Angels rassemble des bénévoles disponibles pour dialoguer sérieusement ici ou ailleurs sur toutes questions concernant la foi, la vie ou la société.

Vous pouvez nous écrire à : contact@lesnetangels.com

Les églises sont vides et les mosquées sont pleines

Il revient souvent dans les échanges avec des musulmans cette affirmation : "les églises sont vides, et les mosquées sont pleines".

Qu'en dire ?

Tout d'abord, que c'est une proposition partiellement fausse, et donc particulièrement vicieuse car on ne peut la réfuter en bloc. Elle s'appuie sur un constat en partie vrai, elle présente une fausse équivalence entre deux affirmations qui n'ont rien à voir, pour établir un mensonge global.

1) allez à Paris, à Lyon, à Bordeaux, et trouvez donc une église vide.
2) allez en Afrique, en Amérique du Sud, et trouvez donc une église vide.
3) allez dans les pays musulmans où les chrétiens n'ont pas encore été totalement génocidés ou chassés par la violence de l'islam à leur endroit (comme c'est le cas au Sahel en ce moment, ou comme cela a été le cas au Moyen-Orient), et trouvez donc une église vide.

Les églises vides (catholiques), c'est à la campagne, en Occident, particulièrement en Europe. La déchristianisation qu'on y observe est la conséquence de l'affirmation d'idéologies nouvelles, extrêmement séductrices, dans lesquelles est tombée une bonne part de l'ancienne population chrétienne.

Ces idéologies ont d'ailleurs soumis l'islam et ses chefs depuis un moment : la gnose de la société de consommation et du faux confort matérialiste, alliée aux fausses espérances du messianisme du progrès (avec leur corollaire : la peur, la terreur inspirées par la mise en scène des catastrophes type cataclysme économique ou écologique instillées par les puissances mondiales qui promeuvent les idéologies du progrès), le tout sous contrôle de la finance mondiale - et qui aboutiront au gouvernement mondial, c'est inéluctable (et annoncé par la révélation chrétienne). On en voit tous les prémices avec ce qui se passe en ce moment.

L'islam, comparativement, n'a rien à proposer face à cette affirmation de la domination du mal sur la terre, face à la centralisation de cette domination jusqu'à l'émergence de l'antichrist qui aura tout sous son contrôle. En tant que système politique de soumission à l'autorité, l'islam participe de ce phénomène : il suffit de corrompre les chefs, il suffit de jouer sur les commandements islamiques d'obéissance aveugle au pouvoir, il suffit de jouer sur l'esprit de corps, il suffit de manipuler la sensibilité maladive de tant de musulmans à l'islamophobie pour orienter toute la communauté islamique, et c'est bien ainsi que les puissances mondiales manipulent l'islam depuis le 19e s., et de plus en plus de nos jours. Elles sont même devenues particulièrement expertes dans la manipulation de l'islam. Il faut être aveugle pour ne pas s'en apercevoir. Et d'ailleurs, tout musulman un peu honnête avec lui même le sait bien.

Alors certes, on peut avoir l'impression que "l'islam progresse", mais de fait, c'est un faux-semblant :
1) le monde musulman compte quasiment tous les habitants de ses pays nés de père musulman comme musulmans, alors même que la plupart des musulmans n'ont pas choisi de l'être. Les comptes sont donc complètement faussés… On a ainsi l'illusion d'une forte croissance du nombre mondial des musulmans, alors qu'il ne s'agit que de croissance démographique à qui on veut faire dire qu'il s'agirait d'une expansion de l'islam. Que ces pays accordent à tous la liberté de croire, de quitter l'islam, de changer de religion, de devenir athée, et la réalité cachée par ces manipulations apparaîtra au grand jour.

2) l'islam vacille dans le monde musulman... Les pays musulmans, à commencer par les plus grands comme l'Indonésie, l'Iran, l'Egypte, connaissent un phénomène inédit et massif d'apostasie silencieuse et d'abandon de l'islam. L'Indonésie, plus grand pays musulman du monde sera un pays chrétien vers les années 2035 à ce rythme (https://www.youtube.com/watch?v=zPMUfESbM9w ). Il n'y a plus que 40% des Iraniens à se déclarer encore musulmans (https://gamaan.org/2020/09/09/gamaan-iran-religion-survey-2020). Partout dans le monde islamique, des musulmans, par millions, quittent l'islam (https://jesusoumohamed.com/2017/12/04/effondrement-de-lislam-et-conversions).

3) la progression de l'islam en Europe n'a rien à voir avec l'islam lui même. Il s'agit d'un phénomène purement migratoire : 95% des musulmans d'Europe sont soit étrangers, soit issus de l'immigration (93% en France). Sans les migrations, il n'y aurait quasi pas de musulmans en Europe.

Ces phénomènes migratoires sont voulus par les puissances mondiales pour semer le chaos et empêcher les pays de pouvoir se gouverner par eux-mêmes, de développer des pouvoirs nationaux qui soient en mesure de s'opposer à ces puissances. C'est d'ailleurs exactement ce qu'on a vu se produire aussi en Irak ou en Syrie : détruire les nations, par l'islam, en manipulant le fanatisme que l'islam sécrète naturellement depuis toujours, pour empêcher ces pays de pouvoir s'opposer à leur prise de contrôle par ces puissances mondiales. Pourquoi des puissances comme celle de Georges Soros, comme l'OTAN, comme les lobbies économiques et financiers qui contrôlent l'Union Européenne font-elles venir des musulmans en Europe ? Serait-ce par amour de l'islam ? Non, c'est une stratégie délibérée pour semer le chaos, rendre les pays ingouvernables par eux-mêmes et pouvoir ainsi les gouverner de l'extérieur.

Dans ce sens, l'islam participe de la venue de l'antichrist, celui qui centralisera la domination du mal sur le monde. L'islam est son allié objectif, et les musulmans honnêtes sont manipulés par ceux qui manipulent l'islam pour se retrouver dans son camp, dans le camp de l'antichrist, lorsque celui-ci se manifestera.

Musulmans, posez vous les bonnes questions. Il sera trop tard à l'heure du Jugement pour choisir le bon camp.