UNE EQUIPE POUR REPONDRE A VOS QUESTIONS

L’équipe des Net Angels rassemble des bénévoles disponibles pour dialoguer sérieusement ici ou ailleurs sur toutes questions concernant la foi, la vie ou la société.

Vous pouvez nous écrire à : contact@lesnetangels.com

La bataille autour de la Kaaba ne pouvait pas être à La Mecque

L’histoire de la destruction de la Kaaba par Ibn Zubayr vers 690 rapportée par Al Tabari confirme encore qu’on était à Petra et non à La Mecque car dans cette guerre avec Damas, l’armée a fait l’aller-retour en 40 jours. C’est possible si on est à Petra (situé à 350 km) mais impossible avec La Mecque (situé à 1400 km). D'ailleurs, l’année 70 de l’Hégire a d’ailleurs été complètement expurgée de l’histoire d’Al Tabari, qui contient 15 pages sur l’année 69, 27 pages sur l’année 71 mais 0 sur l’année 70 …

La référence est Al Tabari volume 20

Il faut écouter le documentaire de Dan Gibson à partir de 48'00 : https://youtu.be/iDk4iUlNpxI

Damas est choisie comme la nouvelle capitale mais en 683, Ibn Zubayr se déclare calife "dans la ville sainte" et les Ommeyyades réagissent en envoyant une armée : c'est la deuxième fitna, la deuxième guerre civile islamique

Ibn Zubayr démolit alors la Kaaba, l'ancien sanctuaire de l'islam

Les Ommeyyades se battent contre lui mais une nouvelle arrive : le calife de Damas est décédé

Il y a alors eu un débat et finalement l'armée est retournée à Damas alors que la bataille n'était pas terminée pour escorter les membres de la famille royale des Ommeyyades vers Damas et établir un nouveau calife.

Les dossiers islamiques sont clairs : lorsque le calife est mort, son fils âgé de 13 ans règne à sa place

Al Tabari dit explicitement que le fils n'a survécu que 40 jours après la mort de son père avant d'être tué et que pendant ce temps toutes les armées de la ville sainte été retournées à Damas.

Or même si l'armée se déplaçait de 20 miles par jour, il leur fallait 43 jours pour revenir de La Mecque

Si on ajoute le temps qu'a pris le messager pour apporter le message et le temps qu'il a fallu pour l'armée à décider de revenir et de se mobiliser et aussi la marche de 43 jours, il n'y a clairement pas assez de temps.

C'est impossible.

Par contre, si la ville sainte est Pétra, qui est à 435 km de Damas et non à 1400, tout est logique.